Atelier, Musique

Cigar Box Guitar – Fabriquer une guitare pour 50 euros

Comment se fabriquer une petite guitare pas chère, avec des matériaux de récupération et qui sonnent !

La lutherie est un art qui n’est pas accessible à tout le monde, pour des questions d’outillage, mais surtout parce que c’est un savoir-faire qui s’acquiert avec des années de pratique et d’erreurs. Les bois pour la fabrication sont souvent assez chers et on n’a pas envie de se rater.

 

Tu ne veux pas rater la démo en vidéo ?

 

Qu’est-ce qu’une cigar box guitar ?

Pour la faire courte, c’est un instrument à deux, trois ou quatre cordes, que les esclaves afro-américains fabriquaient à partir des boîtes de cigares de leurs maîtres. Ils se retrouvaient pour jouer des musiques basées sur les rythmiques de leurs ancêtres. Il est possible de jouer assez peu de note ce qui fera, par la suite, apparaître le style musical « Blues ».

Passionnés de musiques, je vous invite vivement à vous renseigner sur le sujet, c’est une période très intéressante de l’histoire musicale.

A savoir avant de lire

Dans cet article je vais vous expliquer les principes de base de cet instrument de musique. Je vais vous montrer comment j’ai fabriqué ma première cigar box guitar. (Oui première, parce que, à mon habitude, j’ai accumulé pas mal d’objets de récupération pour en fabriquer d’autres et j’ai mille idées pour construire d’autres instruments). C’est donc juste un exemple, la seul règle c’est le frettage si on souhaite en faire un.

Sachez également qu’il est possible d’acheter des CBG (le petit nom que vous allez souvent voir apparaître) à partir d’une centaine d’euros. Je n’ai jamais vu de marque en proposer, mais une multitude de luthier amateur vous propose des trucs corrects. Mais le but c’est de se fabriquer son instrument à cordes soit-même.

Ah oui aussi.

Non la Gretsh de Bo Diddley n’était pas une Cigar Box Guitar, même si elle était rectangulaire. D’ailleurs la « variante » 1 corde de la CBG s’appelle Diddley Bow, coïncidence ?

 

 

 

Aller c’est parti !

Pour fabriquer une cigar box guitar, il te faut un manche et une caisse de résonance. (mais ce n’est pas obligatoire, que si tu souhaites l’amplifier).

Le manche

Il doit être en bois dur pour résister à la tension des cordes. Le mien est en chêne, j’ai été le chercher dans les chutes d’une scierie. Ils n’ont pas tout à fait compris ma demande mais j’ai récupéré ce que je voulais et gratuitement. Le morceau que j’ai choisi servait à espacer les planches pour le séchage. Le même jour, j’ai également récupéré un morceau de hêtre dans lequel j’ai la possibilité de faire deux autres manches, mais je n’ai pas encore les outils pour le découper. Patience…
J’ai formé le profil du manche en arrondi avec une plane de charron et un gabarit de contrôle bidouillé dans une pièce de palette.

Le tanin, ça tache !

La caisse de résonance

Bon bah une caisse quoi. Ronde, carrée, rectangulaire ou polygonale à toi de choisir ce qui te plait et ce qui t’est accessible.
Pour ma part j’ai opté pour une structure de contour en bois de palette (bah voyons). J’ai sélectionné des beaux morceaux, que j’ai longuement poncés et mis aux dimensions de ce qui allait me servir de table (dans le jargon de la lutherie).
Oui, j’avoue, je me suis amusé à faire des queues droites pour l’assemblage, une première tentative pas glorieuse, mais une fois limées, poncées et arrondies correctement le rendu n’est pas dégueu’ pour du bois de palette. Je les ai renforcées en collant des pièces de bois d’équerre pour assurer des angles droits et créer un support pour fixer la table et le fond.

La table

C’est elle qui m’a inspirée depuis le début. Je n’arrivais pas à me séparer de l’ancienne plaque d’immatriculation de ma 4L. Une plaque d’origine, noire et grise qui était installée dessus depuis 1990. Je ne pouvais tout de même pas la laisser traîner inutilement…
Après quelques essais, j’ai trouvé le son étouffé. J’ai donc rajouté une ouverture (une ouïe), la découpe sommaire est masquée par le logo de la calandre d’origine, que j’ai dû changer. Cohérence, cohérence.

Le fond

Une planche de contreplaqué récupérée sur un vieux bureau et le tour est joué.

A savoir :
Il est préférable que le manche traverse la caisse de résonance pour mieux résister à la tension. Cependant il ne doit pas toucher la table pour ne pas réduire les vibrations. 

Quelles dimensions ?

A toi de voir les proportions qui t’intéressent. Partir d’un objet c’est toujours plus facile que de partir d’une page blanche. Tu peux t’adapter, comparer et choisir ce qui parait le plus proportionnel. Si tu décides de te lancer dans la conception, pense au nombre d’or.
Il y a juste une chose à laquelle il faut penser dès le début c’est la longueur du manche. 

Longueur du manche

La taille du manche se définit avec le diapason souhaité, c’est à dire la distance entre les sillets. C’est elle qui va définir l’accessibilité des frettes et la facilité à trouver la justesse sur le manche. Plus cette longueur est courte, plus il va être complexe de trouver la justesse.
Il faut également prendre en compte la distance avec le point d’attache des cordes et le positionnement des mécaniques pour que la tension se répartisse correctement sur le manche.

Accastillage

J’ai voulu faire des sillets avec des boulons mais je me suis vite ravisé. N’ayant pas d’outil correct pour travailler le métal, j’ai opté pour des sillets en cerisier (j’avais un morceau de tronc qui séchait depuis 10 ans à la cave, faillait bien qu’il serve un jour).

Il est important que le dessous du sillet et du chevalet soient bien plans pour correctement transmettre les vibrations. 

Pour les mécaniques, j’aurais pu les fabriquer également, mais j’ai préféré jouer le sûreté avec de vraies mécaniques, parce qu’il n’y a rien de plus désagréable qu’un instrument qui se désaccorde tout le temps. J’ai pris des Andoer finition noir,  pour moins de 1 euro pièce. Elles font très bien le boulot, cependant les vis fournies avec n’étaient pas faites pour du chêne. J’ai cassé les deux premières vis à l’intérieur du bois. C’est pour cela que mes mécaniques sont montées à l’envers. Oui il y a un sens, le point de fixation vers la force de tension, donc vers le corps de la guitare.

Le frettage

Je pourrais m’éterniser sur le sujet parce qu’il y a beaucoup de subtilités. Mais ici, on ne recherche pas la précision. Alors pour la faire courte une fois de plus :

Le calcul

Solution 1 :

  • La récup’ ! Tu peux fretter avec des clous ou tiges de métal, que tu viens coller sur le bois. Il y a de grands risques pour que cela ne tienne pas dans le temps. Que tu t’arraches les doigts en jouant voir même que ça finisse par casser tes cordes au moindre ben.
  • Acheter des frettes ! J’ai acheté ces frettes là pensant les monter, et je ne l’ai jamais fait car les trous causés par les clous sont trop profonds pour la hauteur des frettes.

L’amplification

La Cigar Box Guitar sonne très bien en acoustique. Mais j’ai voulu essayer d’installer un système d’amplification. Pour cela, j’ai choisi la méthode Piezo plutôt que micro comme on voit sur des guitares électriques standard. Ce n’est pas tout à fait comme les Micro Piezo des guitares acoustiques. C’est une cellule qui vient capter les vibrations pour les transformer en impulsions électriques. Il est possible de fabriquer ses propres micros piezo, pour ma part j’ai utilisé des micros piezo Sodial, au prix où ils sont j’en avais pris une dizaine pour d’autres projets. Et franchement, j’ai été bluffé. Pour brancher la CBG sur un ampli à lampe, ça crache pas mal même sans disto c’est impressionnant. J’ai tout de même installé un potard on/off en amont de la sortie pour avoir un accès rapide en cas de larsen.

 

Au cours de son existence, elle a subi quelques modifications, j’avais dans un premier temps pensé mettre les cordes dans le bout de manche taillé en biseau, mais les cordes pinçaient avant le chevalet. J’ai ensuite fabriqué le support de cordes dans le morceau de cerisier. Mais c’était vraiment grossier et lourd, la guitare était déséquilibrée. J’ai finalement vissé un demi pied de lampe en chêne à l’aide d’un tire-fond d’environ 120mm. Avec ça, ça n’a jamais bougé ! Ça m’a permis de créer un strap à l’arrière pour venir accrocher une sangle. Sangle faite avec une vieille ceinture et deux lacets.


Si vous avez des questions ou des suggestions de projets, n’hésitez pas à me contacter sur ma page instagram Atelier Bicole

_ _ _

Les indispensables pour fabriquer sa cigar box 

Micro piezo simple + Jack 6.35mm précablé
https://amzn.to/39ByjGd

Micro Piezo + Jack 6.35mm + volume précablé
https://amzn.to/2Iums0L

Mécaniques
https://amzn.to/3cIlFHB

Cordes
https://amzn.to/2vS8vXN

Frettes
https://amzn.to/2v6G5Jr

Duo de Bottleneck verre et métal
https://amzn.to/2wDd0Wv

Previous Article
Barbu aux tympans irrités, passionné de musique !
Mets les mains dans le code, les moteurs. S'essaye au brassage et à la menuiserie.
Co-fondateur de Themancave.fr

Retrouvez-moi sur : InstagramAtelierMécaniqueMusique